Salut, c'est nous ... les cookies !

On vous embête et pourtant, selon la législation internationale, on est obligé d'attirer votre attention sur vos droits concernant l'utilisation de cookies dans ce site.

Ce site n'en utilise pas sauf celui fournit par Google Analytics. Il s'agit d'un cookie de performance afin d'analyser la consultation des pages. Seules des sessions PHP sont utilisées afin de vous offrir un confort optimal lors de votre visite.

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité afin d'avoir plus d'explications.

Le seul cookie utilisé sur ce site est un cookie de performance.

Logo de Google

Google Analytics

Est utilisé uniquement pour établir des statistiques sur la consultation des pages

Acceptes-tu son utilisation ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité afin d'avoir plus d'explications.

Toute l'actualité sur la protection civile
Toute l'actualité sur la protection civile

Actualité

Alertswiss continue sa progression dans la transmission de l’alarme

Alertswiss continue sa progression dans la transmission de l’alarme

Lu 2942 fois
Rubrique Protection de la population
Publié le 20 janvier 2019

La Suisse disposait déjà d’un système complet de transmission d’alarme grâce aux sirènes et aux informations transmises par les radios. Le système avait été complété en 2015 par la mise en ligne d’un site internet de transmission d’alarme, Alertswiss. Le système évolue encore un peu plus en offrant une application pour smartphone.

En 2015, le lancement de la plateforme internet par l'Office de la protection de la population (OFPP) en collaboration avec les cantons avait permis d'élargir le système de transmission d'alarme à la population suisse par le biais des sirènes et des messages à la radio.

L'OFPP vient de confirmer la disponibilité en téléchargement de son application AlertSwiss Smartphone, disponible sur iOS et Android depuis le 18 octobre 2018, venant ainsi compléter le système actuel, ceci dans quatre langues : français, allemand, italien et anglais.

L'application et le site Internet Alertswiss, les radios SSR SRG, les écrans publics et les comptes Twitter des organisations d'utilisateurs sont désormais liées au système Polyalert. Les messages d'alarme et les informations à la population peuvent désormais être directement rédigés puis publiés sur les différents canaux.

La nouvelle application Smartphone d'Alertswiss offrira à son utilisateur la possibilité de recevoir les alertes ainsi que les informations par le biais d'une notification. Des informations détaillées concernant l'événement, le lieu, les conséquences et les consignes de comportement pourront ainsi être consultées rapidement, tout en restant disponible également sur le site internet. Cette solution a été conçue pour répondre et supporter un très grand nombre de requêtes simultanées d'utilisateurs. Les fonctionnalités de cette application sont totalement personnalisables. Vous pourrez opter pour le choix du ou des cantons, activer le mode GPS afin de recevoir les informations et les consignes selon où vous vous trouvez, ceci même en dehors des cantons sélectionnés. L'utilisateur peut également sélectionner le degré de danger pour lequel il sera notifié par l'application. De nombreuses options permettent de planifier personnellement son application comme, par exemple, saisir les membres de sa famille à joindre, désigner le point de regroupement pour sa famille ou rassembler les informations générales et les consignes de dangers les plus courants.

Si la majeure partie de la population utilise les principaux canaux de communications modernes mobiles, certaines personnes ne savent plus quoi faire lorsque les sirènes résonnent. De plus, jusqu'à ce jour, les personnes malentendantes étaient exclus du système actuel et avaient besoin d'un dispositif parallèle de transmission d'alarme et de transmission d'information adapté.

Selon l'OFPP, ces nouvelles fonctions d'Alertswiss ainsi que la stratégie baée sur la transmission de l'alarme via des multiples canaux permettront de diffuser plus rapidement à  un plus grand nombre de personnes et seront mieux adaptées au quotidien de la population.