Salut, c'est nous ... les cookies !

On vous embête et pourtant, selon la législation internationale, on est obligé d'attirer votre attention sur vos droits concernant l'utilisation de cookies dans ce site.

Ce site n'en utilise pas sauf celui fournit par Google Analytics. Il s'agit d'un cookie de performance afin d'analyser la consultation des pages. Seules des sessions PHP sont utilisées afin de vous offrir un confort optimal lors de votre visite.

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité afin d'avoir plus d'explications.

Le seul cookie utilisé sur ce site est un cookie de performance.

Logo de Google

Google Analytics

Est utilisé uniquement pour établir des statistiques sur la consultation des pages

Acceptes-tu son utilisation ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité afin d'avoir plus d'explications.

Toute l'actualité sur la protection civile
Toute l'actualité sur la protection civile

Actualité

Patrouilles PCi

Patrouilles PCi

Lu 4524 fois
Rubrique Actualités suisses
Publié le 29 janvier 2019

Des astreints de la protection civile argovienne effectueront des patrouilles dans les rues argoviennes afin d'améliorer la sensation de sécurité de la population.

Alors que certaines villes misent sur la vidéo-surveillance, d'autres renforcent leurs effectifs policiers (gendarmes ou agents municipaux). La Chancellerie d'état argovienne, quant à elle, a opté sur l'appui de l'un des partenaires de la protection de la population, la protection civile. Même si le cas est exceptionnel, il n'est pas pour autant nouveau puisque cette solution avait déjà été appliquée avec succès il y plusieurs années en arrière.

Dans le cadre de l'opération "Crime Stop", le gouvernement argovien avait annoncé récemment sa volonté de mettre en place des patrouilles désarmées et composées d'astreints de la protection civile afin de lutter contre la criminalité, ceci après un renforcement policier dans les gares et dans les proximités des centres de requérants.

Chaque organisation de protection civile devra préalablement obtenir une autorisation du canton qui décidera d'engager de telles patrouilles et qui en informera l'Office fédéral de la protection de la population. Ces engagements se feront uniquement avec l'accord de la police. Leurs missions seront de procéder uniquement à une surveillance et rapporter des faits à la police, sans intervenir ni contrôler et ni interpeller des individus. Les autorités argoviennes espèrent que leur présence sera préventive vis-à-vis des cambriolages ainsi que de la petite délinquance de rue en déchargeant la police de cette charge de surveillance et d'observation.

Les premières patrouilles devraient être effectives dès le début du mois de décembre 2012.